Les tissus à éviter pour les enfants de bas âge

Lorsqu’il s’agit de protéger la santé d’un enfant, le choix des vêtements est capital. Les risques de maladie liée à la nature des tissus au contact de la peau du bébé sont nombreux. Ainsi, les vêtements constitués de fibres naturelles sont à privilégier, même s’ils sont plus coûteux. Afin de réduire ces risques, voici les types de tissus à éviter autant que possible pour les enfants de bas âge.

Le polyester

Comme le pyjama bébé est un vêtement qu’il porte régulièrement, évitez celui à base de polyester. Ce type de tissu est constitué d’un certain nombre d’additifs chimiques, comme l’acide téréphtalique et l’éthylène glycol. Ces éléments sont présents sur plusieurs modèles de vêtements et émettent des composés organiques volatils, incompatibles à une peau sensible. Par conséquent, évitez un contact étroit entre le tissu en polyester et la peau de l’enfant. Même si la concentration de ces éléments est faible, les risques d’infection pulmonaire, d’allergie et d’asthme peuvent s’amplifier.

Le nylon

Cette fibre pour la création de tissus est également issue de la pétrochimie. Fabriqué à partir de thermoplastiques, le nylon empêche une bonne ventilation de la peau de l’enfant. Sous la chaleur, il reste potentiellement dangereux et peut causer une brûlure. On retrouve souvent cette matière dans la confection des vêtements extérieurs, des bas ou encore des maillots de bain.

Le téflon

Le téflon aide à prévenir les taches et à garder les vêtements sans rides. Cette matière n’est pas dangereuse en soi, mais elle pourrait devenir nocive en cas de surchauffe. De plus, lorsque le téflon est exposé à une chaleur extrêmement élevée, il peut émettre certains gaz toxiques. Ces divers facteurs constituent des risques à l’origine de maladies cardiaques, du cancer, du diabète, ou de malformations congénitales. En général, les vêtements qui portent la mention « ne pas repasser » renferment ce produit, du fait qu’ils ne présentent aucune ride ni aucun pli.

Le tissu ignifugeant

Les tissus traités avec des produits chimiques, afin de les rendre ignifuges, peuvent émettre des gaz de nature formaldéhyde. Même à faible quantité, ce gaz hautement toxique peut entraîner facilement une irritation de la peau et des réactions allergiques.

Les tissus teints artificiellement

La teinture utilisée lors de la confection des vêtements peut causer des rougeurs chez l’enfant. Il apparaît que certains colorants utilisés sur les tissus provoquent des troubles de comportement et d’apprentissage chez l’enfant, notamment l’hyperactivité. De même, rappelez-vous que de nombreux colorants textiles contiennent des métaux lourds nocifs.

Le tissu rayon

Fabriqué à partir de pâte de bois, le rayon serait considéré comme le tissu idéal pour son origine naturelle. Cependant, cette matière est traitée chimiquement avant qu’elle ne soit destinée à son utilisation finale. Ce qui la rend potentiellement dangereuse pour la peau de l’enfant. Ainsi, le disulfide de carbone, produit chimique utilisé pour traiter la pulpe de bois, peut causer des troubles de santé. Des symptômes comme les nausées, les maux de tête, les vomissements ou les douleurs thoraciques et musculaires peuvent alors apparaître.

Le polyvinyle

Considéré comme le plus dangereux des composants du tissu, le polyvinyle est rendu plus flexible avec l’utilisation de plastiques toxiques. Celles-ci sont connues pour être utilisées comme substitut pour le cuir. Le polyvinyle se retrouve également sur les inscriptions ou dessins collés sur les vêtements ou le pyjama bébé. Il peut en effet causer la puberté précoce chez les petites filles de 6 à 8 ans.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.