Que faire si bébé a peur du noir ?

Au fur et à mesure que votre bébé grandit, il découvre le monde autour de lui. Il est possible qu’à un moment donné, généralement lorsqu’il atteint ses 18 mois, il ait peur de l’obscurité. C’est un fait assez courant qui requiert néanmoins d’être corrigé. Découvrez dans cet article les attitudes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille ainsi que quelques solutions pour remédier à cette peur chez votre bébé.

Les indices qui indiquent que votre bébé a peur du noir

La peur du noir chez un bébé peut provoquer chez lui une véritable angoisse. Il importe donc de vite la détecter afin de l’aider à passer ce cap difficile. Plusieurs observations peuvent vous y aider. Il s’agit notamment des réveils réguliers au milieu de la nuit suivis de cris ou d’appels au secours. Le signe le plus évident serait bien sûr que votre bébé se mette à pleurer à chaque fois qu’il se trouve dans le noir. S’il ne manifeste aucun de ces signes, d’autres signes peuvent vous orienter. Lors de son réveil, il peut par exemple se sentir perdu ou désorienter.

Quelques solutions pour y remédier

En temps normal, il n’y a aucune raison de paniquer lorsqu’un bébé a la phobie du noir. Toutefois, il faut l’aider à surmonter cela pour qu’il puisse avoir une nuit de sommeil plus agréable et paisible. Si votre bébé est en âge de s’exprimer, laissez-le décrire sa peur et rappelez-lui quelques-unes de ses expériences ou il a réussi à s’endormir seul. Ensuite, vous devriez éviter de le laisser dormir seul. La présence d’un frère ou d’une sœur dans sa chambre serait réconfortante. Cependant, cette solution doit être temporaire puisqu’il est important que votre bébé apprenne à s’endormir seul. Pensez également à installer dans sa chambre la meilleure veilleuse bébé tout en laissant la porte de sa chambre légèrement ouverte. Cette douce lumière aura un effet apaisant sur lui. Bien évidemment, les démonstrations affectives sont également les bienvenues.

Outre ces solutions, vous pouvez l’aider à apprécier l’obscurité en le promenant par exemple dans toute la maison. Apprenez-lui également à contempler une belle nuit étoilée. Si vous avez pris l’habitude de lui raconter une histoire avant de dormir, évitez celles qui peuvent susciter la peur ou l’angoisse. Cela ne veut cependant pas dire que vous devez absolument renoncer aux histoires concernant des créatures étranges.

Il faut noter que certaines d’entre ces solutions ne seront pas systématiquement efficaces chez tous les bébés, tout dépendra de la personnalité de chacun. Il peut aussi arriver que chez certains bébés les résultats seront vite observés tandis que chez d’autres les changements seront progressifs.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.